Inscrivez vous à la lettre gourmande de la Brasserie Paul

Paul était né à Rouen, de père auvergnat et de mère normande. Quand ? Nul ne le sait plus. Il aimait la place de la Cathédrale. Tôt le matin ou tard le soir, aux moments où il prenait et quittait son travail.

Souvent, devant ses fourneaux, il pensait à Jeanne. Il savait que la ville lui devait sa notoriété mais, disait-il, c’était quand même cher payé.

Vers 15 heures, sur la terrasse, en été, il s’asseyait et dégustait un café, toujours italien, toujours bien serré. C’était l’après-midi, le temps du repos.

C’est ainsi que, dans les années cinquante, Robert Savary, le peintre l’avait connu. Ils aimaient tous deux se retrouver, s’attabler, converser, autour d’un demi de bière bien tiré.

Paul aimait la peinture de Savary qui aimait la cuisine de Paul. Dieu que la vie était belle, place de la Cathédrale.

Il fallait bien une Virginie pour illustrer l’esprit de Paul. C’est l’œuvre de Virginie Délignières, filleule en peinture de Savary. Nous la remercions pour son talent.

 
"Jy pris des habitudes, une habitude c'est presque une compagnie... Je travaillais, je corrigeais des copies, je déjeunais à la Brasserie Paul"
Simone de Beauvoir
dans "La force de l'age"
(Folio page 141)
"A la brasserie Paul, la terrasse d'été brille au soleil. Chaises de métal aux pieds lourds et galbés, tables rondes; la blancheur éblouissante n'évoque pas ici le côtoiement fébrile ni la consommation précipité, mais le sérieux dans le plaisir, l'ampleur d'une distance confortable, le sentiment rafraîchissant d'un espace social pour déguster la solitude"
Philippe Delerm
dans "Rouen"
(Aux éditions Du Champ Villon)
"La soirée se termina à la Brasserie Paul. Devant nous était attablée une petite courtisane du cru qui s'applait en toute candeur Christiane de San Remo. Apollinaire la trouva charmante"
Guillaume Apollinaire
Client de la Brasserie Paul
"Il se consacre aux échecs et fréquente désormais régulièrement la Brasserie Paul puisque c'est dans cet établissement que se tiennent les réunions de la Société"
Marcel Duchamp
Client de la Brasserie Paul